Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

« Dédé l’abeillaud » a lancé officiellement sa candidature aux élections présidentielles hier à Brest (Finistère). Cet éco-citoyen, fervent défenseur des abeilles, a annoncé avoir déjà récolté près de 300 promesses de signatures, essentiellement de maires ruraux. Mais parce qu’il doit encore en obtenir 200, il lance un appel aux élus de France pour pouvoir briguer la magistrature suprême.

{youtubejw}sIUCMOXgDw8{/youtubejw}

 

 

Sous son costume, David Derrien défend de vraies idées. Cet agent de service à Plougastel-Daoulas (Finistère) s’inquiète comme nombre d’écologistes et de scientifiques de la disparition des abeilles, imputée à un cocktail de « virus, de champignons, d’OGM et d’ovninidés ».

Il se place avant tout comme le candidat de la protection de la biodiversité, comme en témoigne son slogan « Semer, s’aimer et essaimer ». Dans sa déclaration de candidature, il affirme en outre que ce déguisement est destiné à démontrer sa« préoccupation face à l’appauvrissement considérable de la diversité biologique, lié à certaines des activités humaines ». Et de rappeler que « l’abeillaud, c’est le nom du mâle de l’abeille ».

« Comme le faux bourdon, mais ça sonne mieux », estime le trublion, qui a opéré sa mutation il y a presque un an, en mars 2011, sur un marché bio à Landerneau (Finistère). Le « retour d’image était très bon. On s’est rendu compte que le personnage pouvait devenir un bon outil de communication », explique M. Derrien, qui compte sur ce costume pour adoucir un discours très militant et selon lequel il s’agit d’un « moyen fantaisiste de faire passer des choses sérieuses ». Voilà dix mois qu’il parcourt les marchés, rejoint les rassemblements de faucheurs volontaires et essaye d’interpeller les députés européens en se rendant à Bruxelles. De fil en aiguille, M. Derrien est devenu candidat à la présidentielle et, bien qu’il n’est pas certain qu’il suffise, peut compter sur le soutien d’apiculteurs et de défenseurs de l’environnement.

Un « plan Marshall pour la biodiversité »

Parmi ses propositions : l’application de la Convention sur la biodiversité signée lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro (Brésil) en 1992, mettre en place un « plan Marshall pour la biodiversité » avec une aide à la recherche, favoriser le développement de l’agriculture biologique, donner la possibilité aux paysans qui le souhaitent de ressemer leur culture.  Il veut aussi interdire la culture des OGM sur tout le territoire européen, enrayer la progression des algues vertes en aidant les producteurs à se reconvertir dans une agriculture plus respectueuse de l’environnement et prône l’arrêt de la déforestation ainsi qu’une meilleure protection des ressources halieutiques. Plus polémique,  « Dédé l’abeillaud » veut légaliser l’utilisation du cannabis à des fins médicales.

Les multinationales qui produisent des plantes génétiquement modifiées commeMonsanto, ou celles qui importent des tourteaux de soja OGM pour alimenter le bétail français sont dans le collimateur de M. Derrien. « Moi, je n’ai pas d’ennemis, que des adversaires. Mes adversaires pratiquent le terrorisme d’Etat avec des armes de destruction massive », précise-t-il sans s’embarrasser de circonlocutions.

Sa première mesure en tant que président de la République serait d’interdire les insecticides systémiques, comme cela a déjà été fait en Italie, et s’il est candidat mais pas qualifié pour le second tour, il appellera à voter pour Eva Joly, représentante d’Europe Écologie-Les Verts au scrutin présidentiel. Tout un programme.

 

Connexion

Copyright ©  2008-2016 - Ruche-Apiculture.com
 
Go to top